naar top
Menu
Logo Print

UN BON ETANCHEMENT AU VENT ET A LA PLUIE: MONTAGE ET ACCESSOIRES

CONSEILS DE PLACEMENT POUR MEMBRANES DE SOUS-TOITURE

Pour la réalisation des sous-toitures, on fait de plus en plus appel aux membranes souples en remplacement des matériaux traditionnels livrés en plaques. Le montage correct de ce type de sous-toiture contribue fortement à l’isolation thermique des habitations ainsi qu’à leur étanchement au vent et à la pluie. Dans cet article, nous commentons un certain nombre d'aspects importants pour le placement des films qui vous aideront à perfectionner le placement de ces sous-toitures.

onderdak boren
Des repères pratiques facilitent l'installation

CONSIGNES DE RACCORDEMENT

Bien que cet article ne permette pas de traiter tous les détails de raccordement possibles, les remarques générales les plus pertinentes seront néanmoins formulées ici.

Eléments de construction contigus

L’écoulement des eaux se fera tou­jours vers la surface de membrane. On se méfiera du rayonnement UV. Prévoyez aussi des raccords étanches au vent avec tous les éléments de construction contigus. L’écoulement des eaux se fait jusque sur l’égouttoir, qui assure la transition avec le chéneau. Le raccord doit se situer plus haut que cette transition pour éviter que les eaux ne stagnent.

Raccords avec la maçonnerie

Les raccords entre membrane et maçonnerie seront soignés en parti­culier afin d’éviter toute infiltration. Ici, on emploie très souvent de la feuille de plomb (à hauteur des cheminées, des murs montants, etc.). Ces raccords peuvent également se faire à l’aide d’une colle-mastic adaptée au type de sous-toiture. Aujourd’hui, on emploie également des bandes adhésives spéciales sur base d’une colle butyle-acrylique qui prend aussi bien sur la maçonnerie que sur la membrane de sous-toiture.

Raccords avec lucarnes et traversées

Les traversées de la membrane (perméable à la vapeur) peuvent être rendues étanches à l’aide de bandes adhésives, de manchettes spéciales ou de bandes à fort taux d’élasticité. Pour les lucarnes et mansardes, on emploiera des manchettes adéquates qui garantissent l’étanchéité au vent et à la pluie. A hauteur de toutes les traversées de toiture (lucarnes, évacuations), on veillera à replier vers le haut d’au moins 50 mm la membrane et à finaliser l’étanchement au mastic spécial.

dak
A hauteur du faîtage et/ou de l’arêtier, la membrane se prolongera, de préférence sous le faîtage/arêtier

DIRECTIVES DE POSE

La membrane de sous-toiture se pose sur la charpente en bandes horizontales, tendues sans flèche et parallèles au pied de toiture. La face imprimée doit être dirigée vers l’extérieur. Le recouvrement horizontal minimal sera respecté. A hauteur du faîtage et/ou de l’arêtier, la membrane se prolongera, de préférence sous le faîtage/arêtier et de toute façon aussi haut que possible. Aux traversées de toiture, la membrane sera également repliée d’au moins 50 mm vers le haut. Les éventuelles traversées circulaires doivent être étanchées à l’aide de manchettes ou de bandes à haut degré d’élasticité, et les lucarnes/mansardes à l’aide de bandes ou de manchettes adaptées. Pour une étanchéité à l’eau garantie, vous pouvez faire appel à des bandes spéciales pour clous/ agrafes. On évitera de poser des objets tranchants ou des détritus quelconques sur les membranes. Fixez immédiatement toutes les parties lâches dans les angles ou à hauteur des recouvrements, au lieu de les laisser ballantes. Réparez sans délai tout dommage aux membranes à l’aide de bandes de réparation. Sur la membrane de sous-toiture, on n’omettra pas de fixer une contre-latte, de préférence de 15 mm (NIT 240) pour assurer une ventilation correcte du creux de toiture et une évacuation des eaux d’infiltration éventuelles. Finissez ensuite la toiture à l’aide de lattes et du revêtement choisi.

Erreurs fréquentes

Les erreurs les plus fréquentes sont commises lors de la finition: autour des lucarnes, au niveau des chéneaux – par exemple solins, gouttières en capucine, à hauteur d’éventuelles cassures dans le toit ou autour des chevrons de noue. On commet également pas mal d’erreurs lors de la fixation de la membrane sur charpente, par exemple en clouant/agrafant la membrane ailleurs que dans les zones de recouvrement. Ces points de fixation non prévus peuvent être le siège de forces de traction ou de déchirure problématiques lors de la pose des tuiles. 
Comment prévenir? 
Ne prolongez pas la membrane de sous-toiture jusque dans les chéneaux. Evitez la formation de petits chéneaux au pied de toiture (l’eau s’y accumulera) et assurez une bonne ventilation entre la membrane et les tuiles. Repliez, à hauteur de toutes les traversées de toiture (lucarnes, conduits d’évacuation) d’au moins 50 mm vers le haut la membrane et finissez le travail en étanchant.

onderdak
Contre-lattes fines sur une sous-toiture

ACCESSOIRES

Veillez aussi à utiliser un mastic-colle ou des bandes adhésives qui conviennent au type de membrane utilisé. L’emploi correct des bandes d’étanchement pour cloues/agrafes et des manchettes spéciales est tout aussi important.

Bandes de fixation et d’étanchement

Les fabricants ont mis au point plusieurs modèles de bandes de fixation et d’étanchement. Voici les types les plus courants: 
Bandes d’étanchement spéciales pour clous/agrafes 
Il s’agit de bandes spécialement développées pour la pose sous les contre-lattes, en particulier sur les toits à faible pente. Par leur structure, elles empêchent la pénétration d’eau via les trous de fixation des lattes. On applique tout simplement la bande autocollante sur la face inférieure des lattes avant de clouer/agrafer celles-ci en place (les bandes existent en différentes largeurs). 

 


Bandes renforcées de fibres
 
Ce sont des bandes simple face à renfort de fibres. Grâce à leur largeur de 60 mm et au renfort de fibres, elles se prêtent particulièrement bien aux réparations de membranes endommagées.
Bandes adhésives double face 
Il s’agit ici d’une bande double face prévue pour l’étanchement au vent de la plupart des types de membrane. On empêche ainsi les courants d’air incontrôlés dans les constructions de toiture ou de paroi. Ce type de bande convient aussi pour la finition étanche des manchettes à lucarnes. La plupart des membranes de qualité sont néanmoins pourvues de bandes adhésives intégrées: ici, les bandes adéquates sont toujours livrées sur chantier, avec le matériau de base.

Manchettes d’étanchement

Les fabricants proposent aussi un large éventail de manchettes d’étanchement pour les traversées de toitures, de parois et de sols. Ces manchettes flexibles et résistantes au vieillissement garantissent une étan­chéité parfaite. Elles sont réalisées en EPDM de qualité supérieure et pourvues d’une couche autocollante pour une pose simple et rapide. Les avantages majeurs de ces man­chet­tes sont leur longévité exemplaire, le gain de temps par suppression des fastidieux travaux de ‘scotchage’ et un meilleur étanchement au vent qu’avec des bandes adhésives. Les manchettes pour lucarnes sont la solution idéale pour ce type de raccord constructif: fabriquées sur mesure, elles empêchent l’humidité de pénétrer via les bords de lucarne dans la construction sous-jacente.

TRAITEMENT

Nous renvoyons ici aux directives du CSTC, en particulier la NIT 240 (qui remplace les NIT 186, 202 et 175) et la NIT 191 pour plus de détails.

Détails de raccordement

Les fabricants de membranes peuvent vous fournir des plans détaillés d’un grand nombre de techniques de raccordement typiques. 

stof en regen
La sous-toiture contribue à un bon étanchement par rapport aux poussières, à la pluie et au vent, tout en remplissant la fonction d’écran d’air ou de pare-vapeur pour l’isolation