naar top
Menu
Logo Print

LES NOUVEAUX GENERATEURS: PLUS PROPRES, PLUS SILENCIEUX, PLUS INTELLIGENTS 

POUR UN TRAVAIL SUR CHANTIER PLUS AGREABLE ET PLUS SIMPLE

Les générateurs sont indispensables sur le chantier. Ils assurent entre autres l’alimentation des grues à tour et fournissent du courant à de nombreux outils. Etant donné que le besoin en électricité peut énormément varier d’un chantier à l’autre, tous les générateurs ne conviennent pas pour tous les chantiers. Il convient d’éviter le sous-dimensionnement et le sur-dimensionnement. Dans le choix d’un générateur, il faut donc prendre de nombreux éléments en considération. Mais une chose est sûre: avec la nouvelle génération de générateurs, on est sûr d’avoir des solutions plus propres, plus silencieuses et plus intelligentes.

stroomgroep

MOTEURS PLUS PROPRES

stroomaggregaten
Pour limiter la nuisance sonore, l’isolation sonore et
la finition des portes sont des facteurs importants

Phase IIIA

Depuis le premier janvier 2014, après une période de transition ayant débuté en 2011, les nouveaux générateurs lancés sur le marché doivent être équipés d’un moteur répondant aux normes d’émission de la Phase IIIA. Sur base de la puissance utile du générateur (de 19 à 560 kW ou de 20 à 630 kVA), celles-ci établissent certaines valeurs maximales pour les émissions de CO2, les oxydes d’azote et les particules fines. Ces normes sont valables pour quasi tous les générateurs, même si l’on fait encore une distinction entre les générateurs destinés à la production, à la location, à l’alimentation d’urgence etc. Les générateurs plus légers ne doivent pas répondre à ces normes. L’introduction des normes d’émission Phase IIIA a entraîné une révolution technique sur le marché des générateurs. Aujourd’hui, la plupart des moteurs sont dotés d’un système d’injection à rampe commune et/ou d’un réglage de régime électronique. Ou alors ils fonctionnent avec ECU. Au niveau du car­burant, les normes d’émissions ont entraîné plusieurs améliorations importantes: le carburant est devenu plus pur et de meilleure qualité avec, comme avantage supplémentaire, le fait que la consommation peut être légèrement réduite. Toutefois, certains fabricants sou­lignent plusieurs problèmes avec les normes de la Phase IIIA. Ainsi, la distinction entre les différents types de générateur, et plus précisément l’exemption des générateurs plus légers, laisserait la porte ouverte aux abus. Par ailleurs, malgré des efforts déjà fournis à cet égard, le contrôle du respect des normes serait toujours insuffisant.

Phase V

Mais la Phase IIIA n’est pas la fin. A l’avenir, les normes d’émission seront encore plus strictes (et plus universelles). En 2019, la norme Phase V figure déjà au planning, même si l’on ne sait pas encore concrètement ce qu’elle impliquera. En tout cas, les fabricants prévoient au sein de générateurs une nouvelle révolution technique, dans laquelle le système d’injection à rampe commune, le filtre à particules diesel/catalyseur d’oxydation diesel, la recirculation des gaz d’échappement et le débitmètre d’air massique joueront un rôle (encore plus) important. Des alternatives comme des solutions hybrides et des générateurs entraînés par des moteurs au gaz font aussi partie des possibilités. De plus, les différentes exceptions pour les normes devraient disparaître, ce qui permettra d’exclure tout abus à l’avenir.

GENERATEURS PLUS SILENCIEUX

generatoren
Les œillets de levage et/ou les passages pour fourches permettent un déplacement aisé 

Outre la réduction des émissions de CO2 et de particules fines, on accordera également l’attention nécessaire à la réduction du niveau sonore. En effet, les générateurs doivent ré­pondre à la norme sonore stricte 2005/
88/CE. Lorsqu’on travaille dans des quartiers résidentiels à forte densité de population, on
a tout intérêt à avoir un générateur silencieux. Le bruit d’un générateur est exprimé en LwA, LwA 100 équivalant à 100 dB(A) à 0 m. La plupart des générateurs produisent en moyen­ne quelque 72 dB(A) à 7 m. C’est beaucoup trop, surtout dans des conditions strictes. C’est pourquoi beaucoup de fabricants ont une gamme spéciale de générateurs silencieux. Grâce à un design optimisé, à l’application d’isolation sonore supplémentaire, à l’ajout d’un système d’échappement dualcore et à d’autres interventions sur le plan de la technique et du boîtier, ces générateurs atteignent des niveaux sonores jusqu’à 60 à 65 db(A) à 7 m.

COMMANDE PLUS INTELLIGENTE

Un démarrage simple

Comme le démarrage de générateurs (mobiles) pouvait parfois poser problème dans le passé, il existe aujourd’hui bien plus d’options plug-in sur le marché. En outre, presque tous les modèles peuvent être équipés d’une fonction démarrage à froid, en option ou non. Les minuteries sont également des accessoires populaires. Elles veillent à ce que le générateur démarre automatiquement au début de la journée de travail et s’éteigne automatiquement à la fin de la journée de travail.

Gestionnaire de flotte

Pour avoir un meilleur aperçu du fonctionnement, de l’état et de l’emplacement des générateurs, on utilise de plus en plus des systèmes de commande intelligents. Et cela va plus loin désormais que le traçage GPS; de plus en plus souvent, il s’agit de systèmes de gestion de flotte détaillés permettant un contrôle complet du générateur, à distance et en temps réel. Ces systèmes peuvent être spécifiques à une marque ou universels et on peut y rac­corder plusieurs générateurs. Via une con­nexion internet, tout peut alors être suivi sur un smartphone, une tablette ou un PC. Les possibilités de ces systèmes de commande sont légion et peuvent être adaptées aux besoins du client, principalement dans le cas des systèmes universels.

Voici quelques fonctions typiques:

  • Antivol: étant donné leur valeur élevée et le contenu de leur réservoir de carburant, les générateurs sont très convoités. C’est pourquoi
    ils sont souvent équipés d’un traceur GPS permettant de
    vérifier où ils se trouvent à tout moment. Mais
    il existe aussi des options antivol avancées qui émettent une alarme
    – par exemple par SMS – lorsque des mouvements anormaux du générateur sont détectés en-dehors des heures d’utilisation.
  • Alerte de ravitaillement: grâce à cette alerte de ravitaillement, vous pouvez suivre de près la réserve de carburant et vous recevez une notification lorsqu’il est temps de remplir le réservoir. Vous pouvez faire envoyer ces alertes directement à un certain collaborateur. Sur base de la consommation moyen­ne, certains systèmes indiquent longtemps à l’avance quand le réservoir devra être rempli mais dans le cas d’appareils de location, ils peuvent donner un aperçu erroné. 
  • Notifications d’entretien: avec un maintenance manager digital, il est possible de suivre et de planifier simplement les entretiens et les mises à jour réguliers mais aussi les interventions
    en cas de panne. Comme les erreurs sont détectées et notifiées automatiquement, on peut intervenir immédiatement et de façon ciblée en sup­pri­mant les contrôles inutiles sur chantier.
  • Rapportage: avec des modules de rapportage, vous avez accès à toutes les données et statistiques du générateur ou du parc de générateurs et ce, de façon synoptique. Les heures de travail, la consommation, les entretiens, les alarmes et les pannes, … tout peut être suivi et ana­lysé. Cela peut constituer une valeur ajoutée importante, surtout pour les propriétaires et les entreprises de location.
  • Télécommande: allumez le générateur, éteignez-le ou changez de mode à distance!
Besturingssysteem
Les systèmes de commande permettent e.a. de de suivre les générateurs
à distance

COMMENT CHOISIR UN GENERATEUR?

Celui qui cherche un générateur de courant sera confronté à une large gamme de possibilités. Voici les points à examiner:

  • Achat ou location: comme l’envergure et la spécificité des chantiers peuvent varier énormément, beaucoup d’entrepreneurs choisissent de louer un générateur. Mais si les travaux sont toujours les mêmes, il peut être intéressant dans certains cas de procéder à l’achat.
    L’intensité d’utilisation constitue alors le facteur le plus déterminant: est-ce que l’investissement dans l’achat et dans l’entretien vaut le coup par rapport à la fréquence (et aux coûts) de la location?
  • Tension: un générateur triphasé est la norme, même si un générateur monophasé peut être pratique pour les petits travaux.
  • Puissance: les générateurs existent dans de très nombreuses puissances. Il faut adapter la puissance aux besoins énergétiques spécifiques afin que le générateur ne soit ni en surcharge ni en sous-charge. Une charge de 75% est idéale, 50% est un minimum. En général, les petits chantiers et machines ont besoin de 20 kVA ou moins, les petites grues à tour peuvent se contenter de 20 kVA ou moins et les grosses grues à tour nécessitent 200 à 300 kVA.
  • Carburant: le diesel est le carburant par excellence pour les générateurs, même si l’essence, le LPG, le propane, le gaz naturel et l’hydrogène sont aussi des options.
  • Autonomie et réserve de carburant: la capacité du réservoir de carburant détermine l’autonomie du générateur et doit être adaptée aux besoins et aux travaux de l’entrepreneur. Pour prévoir plus de réserve de carburant, certains générateurs peuvent être équipés d’un réservoir intégré tandis que d’autres possèdent une vanne trois voies à laquelle on peut raccorder un réservoir externe.
  • Raccordements: même si beaucoup d’entrepreneurs choisissent de raccorder les armoires de chantier au générateur et de dériver à partir de là, il est important de se pencher sur le nombre et le type de raccordements que le générateur autorise.
  • Isolation sonore: les générateurs de moins de 40 kVA sont en principe relativement silencieux mais pour des puissances plus élevées, plusieurs marques proposent une gamme silencieuse. Celle-ci est surtout intéressante pour travailler dans des zones à forte densité de population.
  • Mobile ou fixe: le choix d’un générateur mobile ou fixe dépend de la taille et de l’utilisation. Les unités stationnaires sont intéressantes lorsque le générateur est utilisé au même endroit pendant une période relativement longue; les générateurs mobiles – qu’ils s’agisse de petites unités portables ou de plus gros générateurs – qui sont montés sur un châssis sont plutôt intéressants lorsqu’on doit se déplacer régulièrement. En-dehors des heures de travail, mieux vaut les conserver sous clé.
  • Coffrage: en fonction de l’endroit (par exemple un environnement salé ou poussiéreux), on peut opter pour une finition heavy duty.
  • Service: il n’y a pas que le produit qui est important, il y a également le service proposé par le vendeur ou le loueur. Une information correcte et des interventions rapides peuvent faire la différence.