naar top
Menu
Logo Print

LE SECTEUR EST UN CATALYSEUR

Ministre flamand pour le budget, des finances et énergie Bart Tommelein trad depuis sa nomination en mai 2016 avec insistance à l'avant-plan. Il voit pour l'industrie de la construction ont un rôle important à jouer pour atteindre les objectifs énergétiques convenus.


Le secteur de la construction vous tient-il à cœur?
Bart Tommelein: “Absolument. Le secteur du bâtiment est très important dans notre pays. En tant qu'ancien secrétaire d'Etat à la Lutte contre la Fraude sociale, je me suis d'ailleurs battu contre le dumping social afin de protéger nos entreprises de construction. Je considère donc la construction comme un catalyseur pour notre économie: si elle se porte bien, cela a des retombées sur beaucoup d'autres secteurs.
Nous avons aussi besoin du secteur de la construction pour atteindre les objectifs énergétiques fixés. En effet, outre l'industrie, notre patrimoine résidentiel désuet consomme énormément d'énergie et c'est justement là que résident les gros défis pour améliorer l'efficacité énergétique, augmenter la part d'énergie renouvelable, stocker l'énergie verte et l'exploiter intelligemment. Pour relever ces défis, nous avons besoin de la connaissance et de l'expertise des architectes et des professionnels. Eux peuvent veiller à ce que notre patrimoine résidentiel obsolète et inefficace sur le plan énergétique soit mieux rénové afin d'être paré pour les objectifs de 2050. La connaissance des nouvelles techniques d'isolation, des installations d'énergie renouvelable et d'autres innovations chez divers acteurs de la construction est cruciale à cet égard. Pour cela, il faut collaborer afin d'augmenter la connaissance de toutes les parties concernant les systèmes énergétiques dans les bâtiments. Un appareil bien installé et bien paramétré augmente considérablement l'efficacité."

"Nous ferons de plus en plus souvent appel aux installateurs, surtout pour l'energie renouvelable. Ensemble, nous realiserons un patrimoine residentiel vert et efficace en energie"

Quels stimuli les autorités peuvent-elles créer afin de soutenir le secteur de la construction?
“Nous misons sur une simplification administrative des règles. Avant, il y avait six primes pour l'isolation de toiture. Maintenant, il n'y en a plus que deux. Nous sommes conscients que la réglementation énergétique actuelle est souvent trop compliquée et doit encore être simplifiée, mais ce n'est pas toujours facile, car l'ensemble de la réglementation énergétique trouve son origine dans les directives européennes. En outre, nous offrons une aide au niveau fiscal, p.ex. en adaptant les taxes sur les donations. Enfin, nous voulons encourager les rénovations globales avec de nouvelles primes comme le bonus pour rénovation globale et la prime voisins (voir plus loin). L'obligation de formation permanente, les contrôles rigoureux et le protocole d'inspection doivent préserver le cadre de qualité."

"Pour relever les nombreux defis qui nous attendent, nous avons besoin de la connaissance et de l'expertise des installateurs. Un appareil bien installe et bien paremetre augmente considerablement l'efficacite"